Informations Générales

LE CENTRE HOSPITALIER D'ARCACHON VOUS ACCUEILLE

Le centre hospitalier d'Arcachon fournit toute son expertise médicale afin d’apporter les meilleures réponses possibles aux questions exprimées par chaque personne hospitalisée.

600 professionnels formés à la qualité maximale et des équipements médicaux derniers cris répondent au mieux aux attentes de nos patients.

En complétant le questionnaire de satisfaction ci-joint, vous pourrez nous faire part de vos remarques et suggestions. L’analyse de votre satisfaction nous permet d’améliorer de jour en jour nos prestations dans le cadre de notre démarche qualité.

M’associant à l’ensemble du personnel du Centre Hospitalier d’Arcachon, à votre écoute pour vous assurer sécurité, confort et bien-être, je vous souhaite un agréable séjour et un prompt rétablissement.

Le directeur, Michel Haëck

Bienvenue au centre Hospitalier d'Arcachon

    Le Centre Hospitalier d'Arcachon est engagé dans le réseau "Hôpital sans tabac". Il s'agit d'une démarche visant à prévenir les dommages liés au tabac pour le personnel et les usagers de l'établissement. Il est strictement interdit de fumer ou de vapoter dans son enceinte. L'établissement propose une consultation de tabacologie à l'Unité Fonctionnelle Nutrition Addictologie.

  • Tél.: 05 57 52 90 00
  • Localisation: Direction
  • Fax: 05 57 52 93 00
  • Chef de service: Michel Haëck - Directeur du Centre Hospitalier d'Arcachon
  • Mail: secretariat.direction@ch-arcachon.fr

Présentation

Le Centre Hospitalier d'Arcachon est composé de trois établissements : l'Hôpital, situé Avenue Jean Hameau à La Teste-de-Buch ainsi que l'EHPAD Larrieu et le Foyer-Logement Eyssartier situés 2 bis avenue du Général Berdoulat à Arcachon. Inauguré le 1er juin 1978 par Simone Veil, Ministre des affaires sociales, allée de l'hôpital à La Teste de Buch, l'Hôpital a intégré une construction neuve en mars 2013 dans le cadre du Pôle de Santé d'Arcachon.

Le Pôle de Santé d'Arcachon est un Groupement de Coopération Sanitaire (GCS) constitué avec la Clinique d'Arcachon en vue de construire un bâtiment neuf abritant le Centre Hospitalier et la Clinique. Chaque établissement garde son identité juridique, ses activités et son mode de fonctionnement propres. Desservant un territoire de santé de 17 communes situées sur le Sud bassin d'Arcachon et le Nord des Landes, soit 150 000 habitants, le Centre Hospitalier d'Arcachon comprend 283 lits et places. Établissement public de santé, le Centre Hospitalier d'Arcachon compte près de 600 salariés dont 70 médecins. Il est organisé en quatre pôles, un pôle Management, Ressources et Vigilances et trois pôles d'activité médicale

Pôle Urgences et médico-technique

- Urgences / SMUR / UHCD (Unité d'Hospitalisation de Courte Durée) : 6 lits
- Surveillance continue : 12 lits
- Dépôt de sang
- Pédiatrie : 6 lits
- Laboratoire
- Imagerie médicale (radiologie conventionnelle, scanner, IRM*)
- Psychiatrie de Liaison (par conventionavec le CHS Charles Perrens)
*L'IRM est gérée par le Groupement de Coopération Sanitaire IRM Bassin d'Arcachon -www.irmba.fr

Pôle Médecine

- Médecine interne / Hépato-gastroentérologie : 22 lits
- Neurologie : 14 lits
- Cardiologie : 14 lits
- Soins de Suite et de Réadaptation : 20 lits
- Gériatrie court séjour : 28 lits
- Hôpital de jour* : 12 places
- Équipe mobile douleur
- Équipe Mobile de Soins Palliatifs
- Consultations : mémoire, évaluation gériatrique, douleur, nutrition-tabacologie et addictologie, pneumologie, rhumatologie, néphrologie.

Pôle Chirurgie

- Chirurgie générale, digestive et carcinologique, urologique et endocrinienne : 14 lits
- Chirurgie vasculaire : 6 lits
- Chirurgie orthopédique et traumatologique : 20 lits
- Chirurgie gynécologique / Maternité / Planning familial : 22 lits
- Anesthésiologie
- Bloc opératoire
- Pharmacie et stérilisation
- Unité de chirurgie ambulatoire* : 12 places

*Unités mutualisées.

Sur le site du Pôle de Santé se situent également l'Institut de Formation d'Aides-Soignants (IFAS) géré par l'hôpital et l'AURAD, unité de dialyse médicalisée avec laquelle le Centre Hospitalier collabore.

Votre admission

  • Tél.: 05 57 52 90 00
  • Localisation: à venir
  • Fax: 05 57 52 93 00
  • Chef de service: Michel Haëck - Directeur du Centre Hospitalier d'Arcachon
  • Mail: secretariat.direction@ch-arcachon.fr

- Si votre hospitalisation est programmée :
Le jour de la consultation avec le praticien, vous-même ou un membre de votre famille devez effectuer votre préadmission au service des Admissions, du lundi au vendredi, de 8h00 à 18h00.
- Si votre hospitalisation se fait en passant par le service des Urgences :
Si un membre de votre famille est présent, il effectue les démarches de votre admission à l'accueil des Urgences 24h/24.
- Dans le cas contraire, vous-même ou un membre de votre famille devez faire compléter votre dossier dès le lendemain de votre hospitalisation au service des Admissions.

Le jour de votre sortie, vous devez clôturer votre dossier en passant au service des Admissions.

Votre identité, c'est votre sécurité

Vous devez en être l'acteur essentiel. Afin de sécuriser votre parcours de soins, il vous est demandé de :
- Fournir une pièce d'identité mise à jour et valide (carte nationale d'identité, passeport ou permis de conduire).
- Signaler sans délai toute erreur ayant pu intervenir dans votre identification.
- Porter un bracelet d'identification : un bracelet vous est proposé dès votre admission afin de pouvoir vous identifier à chaque acte de votre prise en charge. On vous demandera également de décliner, à chaque étape de votre prise en charge, votre nom et votre prénom.

Les documents à fournir

Afin de faciliter votre admission, à votre arrivée, vous devez être muni de :
- Votre pièce d'identité.
- Votre carte Vitale à jour et son attestation.

Si vous êtes concerné par les situations ci-dessous, pensez à apporter également :
- Votre carte d'affiliation à une mutuelle complémentaire.
- Votre carnet de soins pour les bénéficiaires de l'article 115 du Code des pensions militaires d'invalidité et des victimes de guerre.
- Votre attestation de prise en charge si vous êtes affilié à une assurance privée.
- Votre attestation d'Aide Médicale d'État (AME) avec ouverture des droits délivrée par la CPAM.
- Votre attestation d'ouverture des droits de Couverture Maladie Universelle (CMU) avec une période de validité à jour.

Pour les ressortissants de l'Union européenne :

- La Carte Européenne d'Assurance Maladie (CEAM) ou l'attestation de prise en charge (imprimé E111).

Pour les non-ressortissants de l'Union européenne ne travaillant pas en France :

- La prise en charge délivrée par un organisme du pays ou de l'ambassade dont vous dépendez.

Pour les personnes de nationalité étrangère travaillant en France :

- La carte de séjour ou le passeport.
- Les documents demandés initialement aux patients de nationalité française.

Pour les gens du voyage :

- Le carnet de circulation.

En cas d'accident du travail :

- La déclaration d'accident de travail établie par votre employeur et les volets de facturation.

Pour un patient mineur ou un majeur sous tutelle :

- La pièce d'identité du père, de la mère ou du tuteur légal.

Excepté en cas d'urgence, l'admission d'un patient mineur ou d'un majeur sous tutelle ne peut être prononcée sans l'autorisation des père et mère, du tuteur ou de l'autorité judiciaire. Le dossier d'admission d'un mineur doit comporter l'indication de la personne exerçant l'autorité parentale et le droit de garde.

Si vous êtes assuré social :

- Vos frais sont pris en charge par la caisse d'assurance maladie à 80 % pour une hospitalisation, et à 70 % pour une consultation. Si les 20 et/ou 30 % restants (ticket modérateur) ne sont pas couverts soit par votre mutuelle, soit par votre CMU, ils restent à votre charge.
En cas d'hospitalisation, le forfait journalier peut être pris en charge en partie ou en totalité par votre mutuelle. Dans le cas contraire, il reste à votre charge ; son tarif ainsi que celui des chambres particulières sont affichés au service des Admissions.

- Vos frais peuvent être pris en charge à 100 % par la caisse d'assurance maladie dans les cas suivants :
1. Affection de Longue Durée.
2. Accouchement.
3. Pensionnés ou invalides de guerre.
4. Hospitalisation de plus de 31 jours.
5. Victimes d'un accident du travail.
6. Acte opératoire exonérant.

Si vous n'êtes pas assuré social :

La totalité des frais est à votre charge, que ce soit pour des consultations, examens ou une hospitalisation

Certains praticiens hospitaliers sont autorisés, dans des conditions strictement réglementées, à exercer à titre libéral au sein de l'hôpital, en dehors de leur activité hospitalière. Dans ce cadre précis, le médecin vous prévient avant votre rendez-vous du montant de ses honoraires. Ceux-ci sont affichés en salle d'attente. En cas d'hospitalisation, une information écrite doit vous être délivrée par le praticien. Lors de la consultation initiale, votre praticien doit vous proposer un devis sur les honoraires qu'il vous faudra signer pour accord.

Votre séjour

  • Tél.: 05 57 52 90 00
  • Localisation: direction
  • Fax: 05 57 52 93 00
  • Chef de service: Michel Haëck - Directeur du Centre Hospitalier d'Arcachon
  • Mail: secretariat.direction@ch-arcachon.fr

Le personnel qui vous entoure

Durant votre séjour, votre santé et votre confort sont confiés à une équipe de personnes compétentes. Cette équipe comprend :

Les membres du personnel médical

- Le médecin chef de pôle ou chef de service.
- Les praticiens hospitaliers.
- Les praticiens attachés.
- Les internes.
- les sages-femmes.

L'équipe paramédicale

- Le cadre de santé.
- Les infirmiers diplômés d'état.
- Les aides-soignants.
- Les auxiliaires de puériculture.
- Les agents des services hospitaliers.

Le service social

Des assistantes sociales sont à votre disposition et à celle de votre entourage afin de vous aider à trouver des solutions à des problèmes administratifs, sociaux, familiaux ou professionnels, et à vous accompagner dans l'organisation de votre sortie. Ainsi, sur votre demande, elles peuvent se rendre dans votre chambre ou vous recevoir à leur bureau tous les jours, du lundi au vendredi, de 9h00 à 17h00.

La permanence d'Accès aux soins de Santé

La Permanence d'Accès aux Soins de Santé (PASS) a pour mission de faciliter l'accès au système de santé des personnes en situation de précarité et de les accompagner dans les démarches nécessaires à la reconnaissance de leurs droits. Cette prise en charge médicale et sociale adaptée aux besoins du patient s'effectue au cours de son hospitalisation afin de préparer au mieux sa sortie. Elle est organisée par l'assistante sociale en lien avec une équipe pluridisciplinaire (médecin, psychiatre, psychologue...) si nécessaire.

Chaque membre du personnel est identifié par un code couleur sur sa blouse

- Tenue blanche : médecins, pharmaciens, cadres de santé et diététiciens.
- Tenue blanche liseré bleu : infirmiers.
- Tenue blanche liseré jaune : personnels du laboratoire, du service d'imagerie médicale, de la pharmacie et kinésithérapeutes.
- Tenue blanche liseré vert : aides-soignants et brancardiers.
- Tenue blanche liseré bordeaux : agents des services hospitaliers.
- Tenue blanche liseré rose : sages-femmes.
- Tenue blanche liseré bleu et rouge : puéricultrices.
- Tenue rose : auxiliaires de puériculture.

Les médicaments que l'on vous prescrit sont nécessaires pour améliorer votre santé. En collaborant avec les professionnels de santé, vous pouvez apprendre à les utiliser de façon sûre. Pour cela, il faut :

Lors de l'admission

- Apporter les ordonnances en cours. Ceci, afin de permettre au médecin de poursuivre ou d'adapter le traitement. Il faut aussi signaler si vous prenez des médicaments disponibles sans ordonnance.
- Apporter votre traitement habituel avec l'accord du médecin hospitalier. Certains médicaments peuvent ne pas être disponibles à l'hôpital. Il peut être utile de les apporter afin d'éviter toute interruption de traitement dans les premiers jours de l'hospitalisation. Parlez-en avec le médecin hospitalier qui vous prend en charge.
- Signaler les médicaments que vous apportez. Le médecin hospitalier, l'infirmière ou à la sage-femme prendra les mesures nécessaires.
- Informer les médecins et soignants de vos allergies à des aliments ou médicaments.

Pendant l'hospitalisation

- Ne prenez aucun autre médicament que ceux prescrits par le médecin de l'hôpital et remis par les infirmières. En effet, des réactions entre les différents médicaments pourraient créer des graves complications.
- Identifiez-vous avant toute administration de médicament. Si le soignant ne vous a pas ou m'a mal identifié, prononcez de façon claire votre nom et prénom.
- Posez des questions sur les médicaments qui vous sont donnés. Leur finalité, leur nom, les doses à prendre, la fréquence, la durée, les modalités (heure à avaler, à laisser fondre sous la langue...), les effets secondaires possibles...
- Signalez immédiatement tout effet indésirable. Si vous ressentez des démangeaisons, des difficultés à respirer, des rougeurs, etc., après avoir pris un médicament (comprimé ou piqûre), n'hésitez pas à appeler immédiatement l'infirmière ou la sage-femme.

À la sortie

- Faites-vous expliquer l'ordonnance de sortie. Le traitement peut être différent de celui pris auparavant. Si vous ne comprenez pas bien les changements, demandez au médecin ou au pharmacien de vous aider.
- Laissez à l'hôpital vos médicaments personnels non prescrits à la sortie. Le personnel soignant sollicite votre accord pour éliminer les médicaments personnels que vous auriez éventuellement apportés, s'ils ne sont pas prescrits dans l'ordonnance de sortie. En effet, il est important de respecter le nouveau traitement. À domicile, il ne faut pas prendre d'autres médicaments sans avis médical, notamment ceux pris avant l'hospitalisation et qui ont été arrêtés.

Le linge et le nécessaire de toilette

Tout le linge dont vous allez avoir besoin pendant votre séjour n'est pas fourni par le Centre Hospitalier. Vous voudrez bien vous munir de vos objets et effets personnels (serviettes, gants de toilette, pyjama, chaussons, brosse à dents, rasoir, etc.) exception faite du service de surveillance continue où le nécessaire à fournir est précisé à l'entrée du service. Exceptionnellement, pour les patients arrivés par les urgences, le Centre Hospitalier peut fournir le nécessaire de toilette de baase le premier jour, le temps qu'un proche puisse amener les effets personnels. Le linge personnel n'est aucunement entretenu par le Centre Hospitalier.

L'argent et les valeurs

Nous vous conseillons de ne pas apporter d'argent ou d'objet de valeur et de confier à votre accompagnant tout objet non indispensable à votre séjour. Le cas échéant, il est toutefois possible de déposer vos valeurs dans le coffre-fort de l'établissement contre un reçu, sur la base d'un inventaire signé de votre part (sinon, à votre arrivée, vous devez signer une attestation de refus de dépôt). Certaines valeurs sont transmises chaque vendredi à la trésorerie principale d'Arcachon. Les modalités de retrait sont indiquées sur le reçu (vous munir d'une pièce d'identité, donner une procuration à un membre de votre famille ou au vaguemestre de l'établissement). Attention, aucune restitution n'est possible le week-end et les jours fériés !

Selon la loi du 6 juillet 1992, la responsabilité de l'établissement n'est susceptible d'ètre engagée en cas de vol, disparition ou détérioration qu'à l'égard des objets qui lui auraient été confiés.

Les chambres

L'établissement met à votre disposition des chambres individuelles. Si vous en désirez une, vous devez en exprimer le souhait lors de votre pré-admission au service des Admissions qui vous précisera les conditions d'attribution. Si aucune chambre particulière n'est disponible le jour de votre arrivée, nous nous efforcerons, durant votre séjour, de répondre à votre souhait dans la mesure de nos possibilités. N'hésitez pas dans cette hypothèse à en refaire la demande auprès du cadre de santé.
Certaines mutuelles remboursent les frais de chambre individuelle, n'oubliez pas de vous renseigner !

Les repas

Les menus qui vous sont proposés sont adaptés à votre état de santé et confectionnés sur place. Les diététiciennes veille à leur équilibre et adapte les régimes conformément aux prescriptions médicales. Lors de votre hospitalisation, vous pouvez faire part de vos aversions et/ou intolérances auprès du personnel du service. Les horaires indicatifs des repas sont les suivant :

- À partir de 7h15 pour le petit-déjeuner.
- À partir de 12h15 pour le déjeuner.
- À partir de 18h30 pour le dîner.

Le téléphone

Le téléphone installé dans votre chambre vous permet de recevoir gratuitement des communications. Il est recommandé de ne pas être appelé au delà de 21h30. Si vous souhaitez émettre des appels, une ligne directe peut vous être ouverte moyennant un règlement à acquitter auprès de la boutique située dans le hall d'accueil.

Les accompagnants

Le repas du midi peut être pris au restaurant du personnel entre 12h00 et 14h00. Les tickets sont à acheter auprès d'une borne située dans le hall d'accueil. Si vous voulez qu'un parent ou un ami reste auprès de vous, vous pouvez demander (la veille) qu'il bénéficie d'un repas du soir dans votre chambre. Dans la mesure du possible, celui-ci peut également dormir sur place. Renseignez-vous auprès du cadre de santé du service qui vous informera des possibilités.

Les visites

Pour ne pas gêner les soins dispensés aux patients, nous vous demandons de ne pas recevoir de visite le matin. Sauf cas particuliers (surveillance continue), les visites sont autorisées tous les jours de 14h00 à 21h00. Par décision médicale, ces visites peuvent être limitées ou interdites. Pour respecter le repos du malade, il est recommandé de ne pas séjourner trop nombreux ni trop longtemps dans les chambres et d'éviter la présence d'enfants en bas âge, plus sensibles aux risques infectieux. Concernant les conditions, notamment horaires, dans lesquelles vos proches peuvent être reçus par les médecins, renseignez-vous auprès du cadre de santé du service. Nous vous remercions de revêtir une tenue décente lors de vos déplacements en dehors de votre chambre, notamment dans le hall d'accueil principal.

Le courrier

Votre courrier et vos colis vous sont distribués chaque jour. Conseillez à vos correspondants de préciser le nom du service dans lequel vous êtes hospitalisé ainsi que le numéro de votre chambre. Vous pouvez déposer votre courrier (timbré) à envoyer dans la boîte aux lettres située dans le hall d'entrée principal.

La boutique et les distributeurs automatiques

Une boutique et des distributeurs de boissons, de sandwichs et de confiseries sont à votre disposition dans le hall d'accueil.

La bibliothèque

De nombreux livres et revues sont à votre disposition. Des personnes bénévoles viennent vous les proposer toutes les semaines à titre gratuit. N'omettez pas de restituer les ouvrages empruntés au personnel lors de votre départ.

Le culte

Les ministres des différents cultes peuvent vous rendre visite. Il vous suffit de le demander au cadre de santé. L'établissement met aussi à votre disposition un espace cultuel ouvert 24h/24 et 7J/7.

Les interprètes

Si vous souhaitez bénéficier du concours d'un interprète ou si vous avez des difficultés de compréhension liées à une déficience auditive, n'hésitez pas à contacter le cadre de santé du service qui vous donnera les renseignements nécessaires.

L'association des Visiteurs Médicaux des Établissements Hospitaliers (VMEH)

Cette association, à but non lucratif et agréée par la direction de l'établissement, met à la disposition des patients qui le demandent, des visiteurs bénévoles pour assurer une présence amicale auprès d'eux. Il appartient au cadre de santé de faire appel à l'association si vous lui en exprimez le souhait. Vous reconnaîtrez ces visiteurs à l'insigne VMEH qu'ils doivent porter.

Le parking

Ayez l'obligeance de garer votre véhicule sur les parkings dédiés aux visiteurs pour ne pas encombrer les entrées de services et les stationnements réservés (ambulances). Pour les personnes à mobilité réduite, il est possible d'être accompagné en voiture jusque devant la porte d'entrée principale. Ces parkings n'étant pas gardés, il est recommandé de ne laisser aucun objet dans votre véhicule. L'établissement décline toute responsabilité en cas de vol ou dégradation.

Voter par correspondance

Lors d'un scrutin électoral politique organisé pendant votre hospitalisation, vous pouvez voter par procuration. Adressez-vous au cadre de santé du service pour tout renseignement relatif à l'organisation de ce vote.

Pourboire

Si vous tenez à remercier le personnel qui vous a accueilli et soigné, sachez que les pourboires sont strictement interdits. Nous vous invitons plutôt à renseigner le questionnaire de satisfaction joint à ce livret d'accueil.

Votre sortie

  • Tél.: 05 57 52 90 00
  • Localisation: direction
  • Fax: 05 57 52 93 00
  • Chef de service: Michel Haëck - Directeur du Centre Hospitalier d'Arcachon
  • Mail: secretariat.direction@ch-arcachon.fr

Votre sortie est décidée par l'équipe médicale hospitalière qui vous remet les documents en lien avec votre hospitalisation (ordonnances de sortie, conseils hygiéno-diététiques, prises éventuelles de rendez-vous, courrier de liaison pour la structure d'aval, arrêt de travail, accident du travail, certificat initial, le cas échéant...). Un compte rendu d'hospitalisation est adressé dans les plus brefs délais à votre médecin traitant dont vous aurez fourni préalablement les coordonnées.

Avant de quitter l'établissement, vous (ou votre famille) devez vous présenter au service des Admissions pour les dernières formalités administratives (bulletin d'hospitalisation pour l'employeur, factures acquittées pour les différents paiements...). Avant de quitter votre chambre et le service où vous avez été hospitalisé: demandez au personnel les documents que vous lui avez confiés: carte de groupe sanguin, résultats de laboratoire, radiographie, échographie, scanner, électrocardiogramme, etc.

Si le médecin estime que votre sortie est prématurée et présente un danger pour votre santé, vous n'êtes autorisé à quitter l'établissement qu'après avoir rempli une attestation établissant que vous avez eu connaissance des dangers que cette sortie présente pour vous. Si vous refusez de signer cette attestation, le document est signé par un témoin

Selon l'article R.1112-43 du Code de la santé publique, «lorsque les malades n'acceptent pas le traitement, l'intervention ou les soins qui leur sont proposés, leur sortie, sauf urgence médicalement constatée nécessitant d'autres soins, est prononcée par le directeur après signature par l'hospitalisé d'un document constatant son refus d'accepter les soins proposés». Si le malade refuse de signer ce document, il est signé par un témoin.

Sachez que votre transport à (ou depuis) votre domicile peut être pris en charge par l'assurance maladie, s'il est prescrit par un médecin hospitalier, qu'il soit réalisé en véhicule personnel, taxi, transports en commun, ou, si votre état le nécessite, en Véhicule Sanitaire Léger (VSL) ou en ambulance. Demandez au service des Admissions le document intitulé «frais de transport». Informez-vous auprès de votre caisse de Sécurité sociale et de votre mutuelle sur l'étendue de vos droits aux remboursements et demandez une prise en charge. Le personnel du service de soins se charge de contacter l'entreprise de transport sanitaire agréée de votre choix.

Un questionnaire de satisfaction est joint au présent livret d'accueil. Ce questionnaire est destiné à mesurer votre degré de satisfaction pendant la durée de votre séjour. Il tient compte de l'environnement (accueil, hébergement, restauration, etc.) et de la prestation qui vous a été délivrée (équipe hôtelière, équipe soignante et équipe médicale). Nous vous invitons à le compléter et à le déposer dans les boîtes prévues à cet effet à chaque étage. Vous pouvez également nous l'adresser par courrier. Vous participez ainsi à notre démarche d'amélioration continue de la qualité et de la sécurité des soins. Les résultats des indicateurs de satisfaction sont disponibles sur le site internet du Centre Hospitalier

Les droits et devoirs du patient

  • Tél.: 05 57 52 90 00
  • Localisation: direction
  • Fax: 05 57 52 93 00
  • Chef de service: Michel Haëck - Directeur du Centre Hospitalier d'Arcachon
  • Mail: secretariat.direction@ch-arcachon.fr

La non-divulgation de votre présence à l'hôpital

Vous avez la possibilité de demander que votre hospitalisation revête un caractère privé. Cette demande de non divulgation de votre présence à l'hôpital doit se faire au moment de votre entrée auprès du service des Admissions et être confirmée auprès du service d'hospitalisation dès votre arrivée. La non-divulgation de la présence d'un patient entraîne l'absence de communication sur sa présence dans l'établissement ou sur son état de santé. Ceci implique aussi de ne pas indiquer les coordonnées relatives à sa localisation dans une chambre de l'hôpital (sauf exception : pour les mineurs soumis à l'autorité parentale et sous réserve des dispositions de l'article L.1111-5 du Code de la santé publique).

Le dossier médical

Cf articles L.1111-7 et R.1111-2 à R.1111-9 du Code de la santé publique. Les informations relatives à votre état de santé et aux soins qui vous sont délivrés sont rassemblées dans un dossier personnalisé, en partie informatisé, couvert par le secret professionnel et par des droits d'accès définis. Votre dossier médical peut être externalisé auprès d'une société d'hébergement agréée pour être conservé pendant vingt ans à compter de la date de votre dernier séjour ou de votre dernière consultation externe. Sauf avis contraire de votre part, les professionnels de l'établissement sont susceptibles de tenir informés leurs correspondants extérieurs amenés à participer à votre prise en charge des éléments nécessaires à leur continuité.
La consultation de votre dossier est possible à tout moment, en cours d'hospitalisation, sur demande auprès du médecin du service. Pour une meilleure compréhension technique, vous pouvez vous faire assister par un médecin de votre choix. En dehors d'une période d'hospitalisation, vous devez adresser un courrier au directeur de l'établissement, accompagné de la photocopie de votre pièce d'identité, pour recevoir une copie qui vous est facturée au coût de reproduction et d'envoi. Les informations ainsi sollicitées sont mises à votre disposition dans un délai compris entre quarante-huit heures et huit jours après votre demande. Si les informations datent de plus de cinq ans, ce délai est porté à deux mois. Si vous souhaitez en savoir plus sur les règles d'accessibilité à votre dossier médical, une fiche d'information est à votre disposition au secrétariat de direction.

La personne de confiance

Cf article L.1111-6 du Code de la santé publique.
Lors de votre séjour, il est vous est proposé de désigner une personne de votre entourage en qui vous avez toute confiance (famille, ami..) pour vous accompagner dans vos démarches, assister aux entretiens médicaux et vous aider dans vos décisions. La désignation de la personne de confiance :
- N'est pas obligatoire.
- Se fait par écrit sur un formulaire conservé dans votre dossier.
- N'est valable que pour la durée de votre hospitalisation.
- Peut être révoquée à tout moment.

Nous vous demandons d'avertir la personne de confiance de sa désignation. Si à un moment de votre hospitalisation, vous ne pouvez pas vous exprimer, le médecin consultera cette personne pour savoir quelles décisions vous auriez pu prendre et en tenir compte dans les choix thérapeutiques. Le secret médical peut être levé pour cette personne. Elle n'a cependant pas accès à votre dossier.

La personne à prévenir

La personne à prévenir est la personne que vous souhaitez prévenir en cas de nécessité d'ordre administratif ou logistique. La personne à prévenir et la personne de confiance peuvent être une seule et même personne.

Les directives anticipées

Cf article L.1111-11 du Code de la santé publique.
Toute personne majeure peut, si elle le souhaite, rédiger des directives anticipées sur une fiche spécifique disponible dans le service de soins pour le cas où, en fin de vie, elle serait hors d'état d'exprimer sa volonté. Ces directives indiquent ses souhaits concernant les conditions de limitation ou d'arrêt de traitement. Elles sont consultées préalablement à la décision médicale et leur contenu prévaut sur tout autre avis non médical. Renouvelables tous les trois ans, elles peuvent être, dans l'intervalle, annulées ou modifiées à tout moment.
N'hésitez pas à en informer le médecin qui vous prend en charge.

La protection du mineur et du majeur sous tutelle (ou protection juridique)

Les droits des mineurs ou des majeurs sous protection juridique sont exercés par le titulaire de l'autorité parentale ou par le représentant légal. Ces derniers ont le droit de recevoir une information sur leur état de santé et de participer à la prise de décision les concernant, de manière adaptée à leur degré de maturité ou à leurs facultés de discernement.

Les modalités d'accès aux représentants des usagers et associations de bénévoles et de patients

Pour être mis en relation avec les représentants des usagers du Centre Hospitalier d'Arcachon ou les associations de bénévoles et de patients ayant conclu une convention avec l'établissement, vous pouvez contacter le cadre de santé du service.

Vos plaintes, réclamations, éloges, observations ou propositions

Cf articles R.1112-91 à R.1112-94 du Code de santé publique. Si vous n'êtes pas satisfait de votre prise en charge, nous vous invitons à vous adresser directement au cadre de santé du service concerné. Si cette première démarche ne vous apporte pas satisfaction, vous pouvez demander à rencontrer la personne responsable du service qualité ou écrire au directeur. Cette personne veille à ce que votre plainte ou réclamation soit instruite conformément aux articles R.1112-91 à R.1112-94 du Code de la santé publique, reproduits sur la fiche d'informations relative à la Commission de Relation avec les Usagers et de la qualité de la prise en charge (CRUQPEC), disponible au secrétariat de direction. Cette personne fait le lien avec la CRUQPEC. Elle peut, le cas échéant, vous mettre en relation avec un médiateur médecin ou non médecin, membre de la CRUQPEC. Le ou les médiateurs peuvent vous recevoir pour examiner les difficultés que vous rencontrez.

La CRUQPEC a pour mission de veiller à ce que vos droits soient respectés et de vous aider dans vos démarches. Elle examine votre plainte ou réclamation. Elle recommande à l'établissement l'adoption de mesures afin d'améliorer l'accueil et la prise en charge des personnes hospitalisées et de leurs proches. Pour établir ces recommandations, la CRUQPEC s'appuie, en particulier, sur toutes vos plaintes, réclamations, éloges, remarques ou propositions : c'est pourquoi, il est très important, que vous soyez satisfait ou non, de nous en faire part ! La liste nominative de la CRUQPEC figure sur le questionnaire de satisfaction joint au livret.

Le traitement informatique des données personnelles

Sauf opposition de votre part, certains renseignements vous concernant, recueillis lors de votre admission, font l'objet d'un traitement automatisé (loi n°78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés). Ces données sont transmises au médecin responsable du Département d'Information Médicale de l'établissement (DIM). Le traitement informatisé s'effectue conformément aux dispositions de la loi et fait l'objet d'une déclaration à la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés (CNIL). Votre droit d'opposition ne peut s'exercer que pour autant que le traitement de données nominatives mis en cause ne réponde pas à une obligation légale.

Le prélèvement d'organes et de tissus

L'activité de prélèvement en vue de greffe est une activité médicale à part entière encadrée par les lois de bioéthique de 1994 revue en 2011. Les principes fondamentaux de ces lois sont la gratuité du don, l'anonymat du receveur et du donneur et le consentement. Même avec un accord des proches, tous les patients en état de mort encéphalique ne peuvent pas être prélevés. Les règles de sécurité sanitaires définies par décrets sont extrêmement rigoureuses. Au regard de la loi, toute personne n'ayant pas manifesté son opposition de son vivant est considérée consentante au don d'éléments de son corps après sa mort en vue de greffe, d'où l'interrogation de la famille en vue de rechercher la position du défunt. Il est extrêmement important d'évoquer en famille cette possibilité de don d'organes si un «accident» survenait. En Aquitaine, seuls quelques centres sont autorisés à réaliser les prélèvements d'organes et de tissus. De ce fait, il peut arriver qu'après accord des proches, le défunt soit transporté dans le centre autorisé le plus proche, puis rapatrié dans sa ville d'origine aux frais de l'établissement préleveur. Pour tout renseignement complémentaire, le service de la coordination hospitalière des prélèvements d'organes et de tissus du CHU de Bordeaux se tient à votre disposition, du lundi au vendredi, de 8h00 à 16h00 au 05 56 79 61 60.

Charte de la personne hospitalisée

  • Tél.: 05 57 52 90 00
  • Localisation: direction
  • Fax: 05 57 52 93 00
  • Chef de service: Michel Haëck - Directeur du Centre Hospitalier d'Arcachon
  • Mail: secretariat.direction@ch-arcachon.fr

Annexée à la circulaire N°DHOS/E1/DGS/SD1B/SD1C/SD4A/2006/90 du 2 mars 2006 relative aux droits des personnes hospitalisées et comportant une charte de la personne hospitalisée.
Principes généraux

1 - Toute personne est libre de choisir l'établissement de santé qui la prendra en charge, dans la limite des possibilités de chaque établissement. Le service public hospitalier est accessible à tous, en particulier aux personnes démunies et, en cas d'urgence, aux personnes sans couverture sociale. Il est adapté aux personnes handicapées.

2 - Les établissements de santé garantissent la qualité de l'accueil, des traitements et des soins. Ils sont attentifs au soulagement de la douleur et mettent tout en oeuvre pour assurer à chacun une vie digne, avec une attention particulière à la fin de vie.

3 - L'information donnée au patient doit être accessible et loyale. La personne hospitalisée participe aux choix thérapeutiques qui la concernent. Elle peut se faire assister par une personne de confiance qu'elle choisit librement.

4 - Un acte médical ne peut être pratiqué qu'avec le consentement libre et éclairé du patient. Celui-ci a le droit de refuser tout traitement. Toute personne majeure peut exprimer ses souhaits quant à sa fin de vie dans des directives anticipées.

5 - Un consentement spécifique est prévu, notamment, pour les personnes participant à une recherche biomédicale, pour le don et l'utilisation des éléments et produits du corps humain et pour les actes de dépistage.

6 - Une personne à qui il est proposé de participer à une recherche biomédicale est informée, notamment, sur les bénéfices attendus et les risques prévisibles. Son accord est donné par écrit. Son refus n'aura pas de conséquence sur la qualité des soins qu'elle recevra.

7 - La personne hospitalisée peut, sauf exceptions prévues par la loi, quitter à tout moment l'établissement après avoir été informée des risques éventuels auxquels elle s'expose.

8 - La personne hospitalisée est traitée avec égards. Ses croyances sont respectées. Son intimité est préservée ainsi que sa tranquillité.

9 - Le respect de la vie privée est garanti à toute personne ainsi que la confidentialité des informations personnelles, administratives, médicales et sociales qui la concernent.

10 - La personne hospitalisée (ou ses représentants légaux) bénéficie d'un accès direct aux informations de santé la concernant. Sous certaines conditions, ses ayants droit en cas de décès bénéficient de ce même droit.

11 - La personne hospitalisée peut exprimer des observations sur les soins et sur l'accueil qu'elle a reçus. Dans chaque établissement, une commission des relations avec les usagers et de la qualité de la prise en charge veille, notamment , au respect des droits des usagers. Toute personne dispose du droit d'être entendue par un responsable de l'établissement pour exprimer ses griefs et de demander réparation des préjudices qu'elle estimerait avoir subis dans le cadre d'une procédure de règlement amiable des litiges et/ou devant les tribunaux.

Vos devoirs

  • Tél.: 05 57 52 90 00
  • Localisation: direction
  • Fax: 05 57 52 93 00
  • Chef de service: Michel Haëck - Directeur du Centre Hospitalier d'Arcachon
  • Mail: secretariat.direction@ch-arcachon.fr

Hygiène

Respectez la propreté de l'établissement et son environnement. Pour des raisons d'hygiène et de prévention des infections, il est interdit d'apporter des plantes en pot ou des fleurs. Pour les mêmes raisons, les animaux n'ont pas accès à l'intérieur de l'établissement. La vie hospitalière implique le respect de règles essentielles de la vie en collectivité.

Apport extérieur de boissons alcoolisées, de nourriture préparée ou de produits illicites

Conformément au Code de la santé publique et au règlement intérieur de l'hôpital, vous ou vos visiteurs ne pouvez introduire dans l'établissement ni boisson alcoolisée, ni denrée périssable, ni produit illicite...

Le respect du calme et de l'intimité d'autrui

En tant que visiteur ou patient, vous ne devez pas troubler le repos des patients ni gêner le fonctionnement des services.
Les journalistes, photographes, démarcheurs et représentants n'ont pas accès au chevet des patients, sauf accord de ceux-ci et autorisation écrite du directeur. Les patients peuvent demander au cadre de santé du service de ne pas permettre les visites de personnes qu'ils désignent.

Le respect du personnel

Le personnel hospitalier qui met ses compétences professionnelles à votre service a également le droit au respect et à la courtoisie.

Sécurité incendie

Il est strictement interdit de fumer à l'intérieur de l'hôpital. Outre l'obligation légale de respecter cette interdiction, il s'agit d'une mesure de sécurité incendie liée à l'utilisation d'oxygène dans les services d'hospitalisation. Les plans d'évacuation et les consignes de sécurité incendie sont affichés à chaque étage. En cas de début d'incendie, prévenir le personnel du service qui a reçu une formation adaptée.

Démarche qualité

  • Tél.: 05 57 52 90 00
  • Localisation: direction
  • Fax: 05 57 52 93 00
  • Chef de service: Michel Haëck - Directeur du Centre Hospitalier d'Arcachon
  • Mail: secretariat.direction@ch-arcachon.fr

Les résultats de la certification de l'établissement, de la satisfaction des usagers et des indicateurs de qualité et de sécurité des soins sont disponibles sur le site internet de l'établissement ainsi que joints au livret d'accueil et affichés au niveau du service des Admissions. Notre service qualité tient à votre disposition l'ensemble de ces résultats.

Dans cet établissement, nous nous engageons à prendre en charge votre douleur.

Avoir moins mal ou ne plus avoir mal, c'est possible.

Vous avez peur d'avoir mal... prévenir, traiter ou soulager votre douleur, c'est possible. Prévenir les douleurs provoquées par certains soins ou examens : piqûres, pansements, pose de sondes, de perfusions, retrait de drains... Les douleurs parfois liées à un geste quotidien comme une toilette ou un simple déplacement...

Traiter ou soulager :

- Les douleurs aiguës comme les coliques néphrétiques, celles de fractures...
- Les douleurs après une intervention chirurgicale.
- Les douleurs chroniques comme le mal de dos, la migraine et également les douleurs du cancer qui nécessitent une prise en charge spécifique.

Tout le monde ne réagit pas de la même manière devant la douleur; il est possible d'en mesurer l'intensité. Pour nous aider à mieux adapter votre traitement, vous pouvez nous indiquer «combien» vous avez mal en notant votre douleur de 0 à 10 ou en vous aidant d'une réglette.

Nous allons vous aider à ne plus avoir mal ou à avoir moins mal :

- En répondant à vos questions.
- En vous expliquant les soins que nous allons vous faire et leur déroulement.
- En utilisant le ou les moyens les mieux adaptés.

Les antalgiques sont des médicaments qui soulagent la douleur. Il en existe de différentes puissances. La morphine est l'un des plus puissants. Mais certaines douleurs, mêmes sévères, nécessitent un autre traitement. D'autres méthodes non médicamenteuses sont efficaces et peuvent vous être proposées comme par exemple la relaxation, les massages, le soutien psychologique, la physiothérapie...

Votre participation est essentielle.

Nous sommes là pour vous écouter, vous soutenir, vous aider. Article L.1110-5 du Code de la santé publique «...toute personne a le droit de recevoir des soins visant à soulager sa douleur. Celle-ci doit être en toute circonstance prévenue, évaluée, prise en compte et traitée...».

Conformément à la réglementation, le Centre Hospitalier comporte un service d'Hygiène composé de médecins, pharmaciens, cadre supérieur infirmier et infirmier. Cette vigilance réglementaire est au cœur du dispositif de gestion des risques et d'amélioration continue de la qualité des soins. Son rôle est d'assurer, d'une part, la prévention et la surveillance des infections associées aux soins, et d'autre part, le suivi de la qualité de l'environnement (eau, air, bionettoyage, circuits du linge et des déchets).
Les actions du service d'hygiène, menées en prévention des infections associées aux soins, sont évaluées à partir d'indicateurs nationaux.
Vous pouvez consulter les résultats annuels sur le site internet du centre hospitalier, en annexe du livret d'accueil ainsi qu'au niveau du service des Admissions.

Le Centre Hospitalier d'Arcachon a inscrit le développement durable comme l'un des axes prioritaires dans sa stratégie managériale. Pour exemple, nous participons au tri des déchets et à leur élimination selon des filières spécifiques. Cette démarche a permis la réduction du volume et de l'impact environnemental des déchets résiduels issus de notre activité. Le Pôle de Santé est construit en conformité avec des normes Haute Qualité Environnementale (HQE) et une filière énergétique biomasse (bois).

Afin d'améliorer constamment les conditions d'accueil et de séjour et de répondre au mieux à vos attentes, vous trouverez un questionnaire de satisfaction que nous vous serions reconnaissants de bien vouloir remplir (disponible en fin de livret ou remis lors de la sortie). Vous pouvez soit le remettre au personnel du service, soit le déposer dans les boites aux lettres réservées à cet effet à chaque étage. Ces questionnaires sont analysés de façon trimestrielle par la direction et donnent lieu à des actions d'amélioration. Nous vous assurons que les informations recueillies demeurent confidentielles. Si vous n'avez pas eu le temps de le remplir, un questionnaire est disponible sur ce présent site internet. Vous pouvez le compléter et nous le renvoyer par mail à secretariat.qualite@ch-arcachon.fr ou par courrier à la direction de l'établissement. De plus, l'établissement organise chaque année une enquête téléphonique de satisfaction auprès de patients hospitalisés ayant donnés leur accord, avec l'aide d'un institut de sondage.